IBM à boule – Technique sur Wikipédia

Dans mes plus jeunes années, j’ai travaillé comme technicien chez IBM, entre autre, sur la machine à écrire IBM à boule (modèles 72/82 Selectric).

J’ai créer un Article sur la technique assez particulière de cette machine, qui est publié sur Wikipédia, sous le titre:

 Technique IBM à boule (IBM 72/82, Selectric)

Ci dessous quelques photos: la tête d’impression (boule) > l’intérieur de la machine > la tête d’impression dans son mécanisme > la machine à écrire IBM 82 .

IBM72-boule

IBM72-capot-out-c-g IBM72-tête mécanism  IBM 82+capot

 

 

 

Je vous laisse découvrir cette documentation sur le lien : IBM à boule .

Si l’on publie sur Wikipédia, on le fait généralement sous un pseudonyme, dans ce cas, le mien est Gename. Pour pouvoir publier un article, on doit aussi se présenter, un peu comme l’on veut, ou ce que l’on désire mettre en avant par rapport à l’article publié. Ma page personnel (page Utilisateur ou User en anglais) est sous le lien Utilisateur:Gename .

Si vous allez visiter le site Wikipédia, parlant de la technicité de la machine à écrire à boule IBM, vous verrez ces trois messages de bandeaux suivant:

 

 

 

Je ne vais pas rentrer dans la polémique que déjà faite avec quelques responsables de Wikipédia, si ce n’est que de mentionner:

  • On m’avait averti que de mettre un article sur Wikipédia on se lançait dans beaucoup de déconvenue.
  • Que souvent des « intellos » qui n’y comprenaient rien, voulaient mettre leur grain de sel, pour le plaisir de se mettre en avant. J’ai fait relire mon article par un ancien technicien et un ancien collaborateur commercial d’IBM, qui étaient eux aussi, en son temps, dans cette technologie. Ils ont trouvé tous les deux mon article correct, avec une ou deux petites remarques que j’ai apportées.

J’ai décidé de ne plus suivre cet article, de laisser les ploucs qui n’y comprennent certainement rien dans ce développement technique, faire les commentaires, les modifications, qu’ils désirent. Je me suis depuis longtemps, sortit de cette responsabilité.

Deux ou trois exemples ou explications

  • On mentionne que je ne cite pas suffisamment mes sources ou mes références.
  • Comment voulez-vous faire comprendre à un « plouk intello », que j’ai fait ce travail de mémoire de ce qui fut mon travail pendant 8 ans. Que j’ai emprunter une machine à écrire à boule IBM dans un musée (Perrier), que je l’ai ouverte pour me remémorer certains détails de fonctionnement. J’ai aussi pris des photos de certains mécanisme.
  • Entre parenthèse, cette machine à écrire avait la particularité, que le technicien pouvait mettre une roulette à son mécanisme, une fois la machine ouverte. Ceci permettait de faire fonctionner la machine très lentement pour les réglages. Cette roulette m’avait aussi été mise à disposition par le Musée Perrier.
  • Dans les images que j’avais mises sur cet article, il y avait une photo de mon ordinateur que j’avais prise, chez moi avec mon appareil de photo. A trois reprises, un plouc avait enlevé cette photo, en mentionnant que je n’avais pas le droit de la publié, que je n’avais pas les droits d’auteurs, etc. J’avais tout fait pour mentionner mon authenticité en tant qu’auteur, mais rien n’y faisait. Finalement j’avais dû faire intervenir un responsable de Wikipédia, pour qu’il fasse entendre « la juste raison » au plouk qui me sabrait cette image. Je ne sais si cette image ou éventuellement d’autres ont été de nouveau sabrées. Comme mentionné j’ai abandonné l’idée de suivre cet article. Car de vouloir lutter avec des ploucs, on risque de devoir se mettre à leur niveau.

 

 

Autre que informatique

Information sur «Autres présentations»

Travail-Loisirs et autre
Il n’y a peut-être pas que l’informatique dans la vie

Par divertissement, pour sortir un peu du cadre purement des Cours Informatique, je mets quelques autres présentations sur mon site.

Par exemple:

  • Un point de vue de certaines lectures/livres
  • Quelques diaporamas que j’ai reçu et présentant un certain intérêt visuel
  • Quelques diaporamas de photos que j’ai fait personnellement
  • Une présentation technique de la Machine à écrire IBM à boule, sur Wikipédia
  • Etc., qui se construira au fil du temps.

 

Qu’en est-t-il de ce site web que je me suis créé ?
Bien que cela se fasse aussi sur un ordinateur, la création d’un site web est d’un domaine assez différent de ce que l’on connaît de l’informatique traditionnelle. Il y a d’autres manipulations tout à fait différentes qu’il faut apprendre à comprendre et à maîtriser, d’autres règles d’organisation de ses fichiers, dossiers, etc.  On passe des heures devant son PC à faire des essais, à se tromper, à essayer tel ou tel programme ou tel ou tel extension du programme WordPress (en ce qui me concerne). Il y a le site qui se bloque, on ne sait pas pourquoi, il faut chercher et des fois se faire aider. Il y a des quantités de recherches que l’on fait sur les divers sites d’aide sur Internet, pour essayer de trouver une solution. Il y a enfin les amis, copains, qui ont une connaissance dans ce domaine et qui peuvent vous aider.

Pour se lancer dans ce domaine, il est conseillé d’avoir un minimum de connaissance de l’anglais, au moins pour pouvoir le lire. A vue de nez, je dirais que le 80% des informations auxquelles on est confronté dans ce domaine sont en anglais. Certains programmes s’annoncent en français, alors que c’est simplement la base de présentation qui l’est. Sitôt que l’on veut chercher la moindre des infos ou aller dans les options ou réglages, tout est en anglais. Pour ce qui est en français, ce n’est pas toujours évident, souvent c’est traduit automatiquement par un programme informatique et il faut essayer de deviner ce que cela signifie exactement. Il y a aussi des nouveaux mots inventés pour cette technologie, nouveaux mots qui ne sont souvent qu’en anglais et qu’on ne sait pas exactement ce que cela signifie. Par exemple: savez-vous ce qu’est un Widgets, un Captcha  ? Mais il y a aussi des phrases en bon français, qu’on ne comprend pas facilement en quoi cela consiste. Par exemple, de savoir qu’elle est différence de fonction entre une Page et un Article !

On pourrait penser que pour écrire, il suffit de connaître Word (pour ceux qui connaissent ce programme) ou un autre programme de traitement de texte et de frapper au clavier. Si seulement c’était aussi simple que d’écrire avec Word ! Mais encore, le site une fois construit, il faut continuellement chercher à l’améliorer, à le tenir à jour. Ce qui vent dire qu’on n’a jamais fini. L’esthétique est aussi un élément important. Sans être un professionnel de la publication, on va essayer de faire que ce site soit le plus plaisant possible à lire et à parcourir.

Logo www
Pas si simple de se créer un site web !

A quoi bon tout cela ?
On pourrait se poser la question « à quoi bon tout ça, est-ce utile de perdre tout ce temps pour rien  » ? On pourrait répondre, que pour un retraité cela met un peu de piment dans la vie, en l’obligeant à rester actif et créatif et à faire travailler son esprit. C’est un fait qu’il faut faire la part des choses et ne pas rester toute la journée devant son ordinateur. Comme vous le voyez dans la rubrique de ce site « Qui est le formateur informatique« , le formateur à d’autres buts de vie qu’uniquement l’informatique (là j’au du mettre un lien, qui dirige automatiquement vers la page en question, mais c’est encore une chose qu’il faut apprendre à connaître).

Qu’est-ce qui m’a amené à me créer un site web ?
Qu’est-ce qui m’a amené à me lancer dans cette aventure ? Il y avait au départ, le site web d’une société qu’il fallait remanier, remettre à jour. Pour pouvoir évoluer dans ce domaine et donner un avis « éclairé », je me suis vite aperçu que je devais me « lancer à l’eau ». Je me suis donc mis à me créer un petit site d’essai et petit à petit je me suis lancé dans quelque chose de plus sérieux.

 

 

Quelques lectures

 

Parlons autour de livres et de lectures

Sortons un peu du monde de l’informatique pour aller un peu dans la lecture, qui est aussi un loisir passionnant.

Il y a les Polars, les Thrillers, Les Romans, etc.

 Omerta    Somme de toutes les peurs    Le pendule de Foucault    Le cinquième cavalier    La Loi du plus faible

Il y en a des quantités de Romand, de Thrillers, de Polars et pour tous les goûts. Il y a aussi les livres philosophiques, de spiritualité (pas forcément de la religion, mais qui vient de l’esprit), les genres initiatiques, qui sont plus ou moins ardus à lire ou à comprendre.

Pour les grands lecteurs, je rappelle qu’il y a les bibliothèques. Par exemples, à Lausanne, la Bibliothèque Communale et la Bibliothèque Universitaire prêtent gratuitement une quantité très importante de livres.

Il y a enfin quelques livres qui me viennent à l’esprit, car ils présentent un intérêt d’un mélange de Romand et de Philosophie. Je vous en présente quelques-uns.  Si l’un d’entre vous à une découverte à mettre sur la liste, il peut toujours me le soumettre

 Les lectures plus réflectives, dans le genre

 Le-pape-des-escargots

Le pape des escargots (mon commentaire)
Son diocèse c’est dans la nature, dans la campagne, qu’on est amené à suivre celui qui est nommé « la Gazette ». Il y traite de sa spiritualité (c’est-à-dire des choses de l’esprit), des choses et des forces de la vie. La Gazette est un peu sourcier, un peu druide, enseignant d’une vie de retour sur soi au contact de la nature. Il y dit aussi des choses sur une certaine spiritualité ou philosophie, que le commun des mortels n’est pas prêt à assumer ou à accepter. Un plaisir rafraichissant de lecture.

  Le pape des escargots – de Henri Vincenot (Publié par lescritiqueslitterairesdequentinclemen) Je vous mets un bout de commentaire trouvé sur la toile d’Internet: «Magnifique ! Quel bonheur ce livre ! Eh bien oui escargots vous fait penser à nature, et pape à la religion, en mélangeant le tout un brin de philosophie et de folie. Tout cela est exact ! Oui ce superbe roman est un hymne à la nature, et il puise son inspiration dans les Hauts forestiers de Bourgogne. Vous allez rencontrer un bien curieux personnage nommé La Gazette. Ce vieux fou parcours sa bourgogne natale, de village en buisson et de champs en fermes pour prôner les dernières nouvelles mais surtout pour prêcher des paroles de druides ancestraux dont il se dit le dernier descendant. Son destin va croiser la route de Gilbert, jeune paysan fort doué pour la sculpture ! Il va voir en ce petit génie son successeur et va donc essayer de lui livrer les secrets de son savoir immense. Mais voilà que le Gilbert se trouve enrôler par des espèces de mécènes parisiens qui veulent le sortir de sa campagne pour le Paris civilisé. Mais bien vite sa nature va le ramener là où il faut qu’il soit».

 

     
 

Monde Sophie-1

Ce Monde de Sophie, on en parlait surtout vers l’année 1995. Cependant il pourrait nous porter à réflexion.

  • Qui est cette Hilde ce pseudo double de Sophie ?
  • Qui est ce mystérieux père se Sophie ?
  • Qu’en est-t-il de ce cartes que reçois Sophie ?
  • Qu’est-ce que cela peut représenter, symboliser, chercher à expliquer ?

Un avis sur la question serait le bienvenu !

 

 

Acacia

  Le Monde de Sophie – de Jostein Gaarder (selon Wikipedia) est un roman philosophique publié en 1991 et écrit par l’écrivain norvégien Jostein Gaarder. Il est traduit en 54 langues[1] (français en 1995). Le roman se veut une introduction à la philosophie, à ses différents mouvements et à son évolution Tout commence le jour où Sophie Amundsen, une jeune fille de quinze ans, trouve dans sa boîte une lettre qui lui est adressée, et sur laquelle n’est inscrite qu’une seule phrase  : « Qui es-tu ? ». Puis une autre où est écrit  : « D’où vient le monde ? » Questions essentielles à toutes philosophies. Elle se retrouve ainsi catapultée, un peu malgré elle, dans un monde philosophique comprenant les cours de philosophie donnés par l’énigmatique Alberto Knox, qui a le don de faire comprendre à Sophie (et aux lecteurs aussi donc) la philosophie, les courants, les visions du monde, les personnages en fait passionnants de cette discipline à première vue rébarbative et ennuyeuse. Ainsi commence, sous la forme d’un roman d’aventure, un voyage au pays des philosophes, en quête de réponses dans une longue visite des principales figures de la philosophie : de Socrate à Sartre en passant par Platon, Aristote, Descartes, Spinoza, Hegel et bien d’autres. Mais au fil de l’histoire des faits troublants apparaissent, à commencer par des cartes reçues par Sophie qu’elle doit faire joindre à une inconnue nommée Hilde Møller Knag et les mystérieuses manifestations du père.

Ce livre peut être lu, à mon avis, à plusieurs niveaux. Premièrement, comme un roman un peu bon-enfant à l’usage de tout le monde, que ce soit les enfants, adolescents ou adultes. Il peut être aussi un traité de philosophie des choses de la vie, en passant par certains philosophes ou passeurs de messages comme Socrate, Mars, Jésus, etc. et certaines religions comme l’indouisme, le bouddhisme, etc. Il peut être aussi un traité de philosophie qui va un peu plus loin, dans un certain ésotérique, dans le côté un peu caché des choses de la vie. Il nous amène un peu de l’autre côté du miroir, de l’autre côté du voile de notre conscience

     
 Suffit y croire-2Suffit y croire-1    Il suffit d’y croire – de Laurence Ink
C’est un retour pur à la nature, loin de tout, dans la solitude et la complète autonomie dans les grands espaces et l’hiver de la forêt du Québec au Canada. Il suffit d’y croire, oui mais … je ne pense pas que tout va tout seul !
     
 Gandhi-1Gandhi-2    Gandhi par exemple de Catherine Clément, sa vie sa philosophie
Un jour, dans un « certain cadre » on m’a posé la question: «Dans votre rêve imaginaire, quel personnage imaginaire auriez-vous aimé être » ? Après réflexion j’ai répondu: «Un responsable de grand ranch avec des chevaux, dans les grands espaces, mais où je pourrais quelquefois allez à la ville en voiture ou avec mon petit avion. Mais j’ai aussi, j’ai un grand respect et une certaine admiration sur ce qu’a fait et qu’a été Gandhi. D’avoir pu accepter les contraintes, la prison, etc., tout en mettant la non-violence en avant, pour amener l’Inde sur le chemin de la libération de la colonisation de l’Empire Britannique». Je cite de mémoire ce que j’ai vu à la conclusion d’un livre ou d’un film sur Gandhi qui mentionnait: «Les générations qui viendront après nous, ne pourront pas croire, qu’un homme comme lui n’ai jamais existé» !
     
 Sophro-1Sophro-2   La sophrologie – Selon Raymond Abrezol
Raymona Abrezol a été celui qui a œuvré pour le développement de la Sophrologie en Suisse.
Dans mes années actives et intensives professionnelles, j’ai passablement pratiqué la sophrologie comme moyen de décontraction, d’élimination du trop de stress. Il m’arrive encore de la pratiquer actuellement, en cas de besoin.
Il y avait en Suisse une société faitière de cette sophrologie, qui était intéressante, active par ses diverses activités, que se soit les cours de base et les maintenances et de prix assez économique. Elle s’est finalement dissoute, suite je le pense à une succession de dissensions internes, de combats de « petits chefs ». D’un outil simple, à la portée de tout en chacun, elle est devenue de plus en plus diversifiée et complexe à comprendre pour le commun des mortels. Il était de plus en plus fait mention d’un « certain » fondateur mondial de cette pratique, qui donnait l’impression  que la société était sous l’influence d’un « gourou ». Comme moi, beaucoup de membres ne se sont plus reconnus dans cette sophrologie, nous avons en nombre démissionné et la société à disparu.
Il existe encore des pratiques de la sophrologie en Suisse, mais plutôt basée sous la structure directe de sophrologues. Les prix, les cours de base, les maintenances, la structure,  ne sont plus les mêmes.
     
 Gr-Inities-1Gr-Inities-2   Les Grands Initiés – de Edouard Schuré
Qu’est-ce qu’un Initié, qu’est-ce qu’une Initiation. Je vous mets ci-dessous une info tirée de Wikipédia: Initiation. Celui qui reçoit l’initiation est admis aux activités particulières d’une société, d’une association. Le terme désigne aussi, de nos jours, toute procédure, action, passage, épreuve, qui transforme le statut d’une personne, social ou spirituel. …Ce livre « Les Grands Initiés » est une ouverture au grandes religions ou philosophies qui ont construit l’humanité. Si ce livre était réédité dans un prochain siècle, on pourrait s’imaginer qu’un personnage comme Gandhi y soit mentionné.
     
    Tomber plus haut de Guibert del Marmol
En 1994, alors jeune chef d’entreprise, Guibert del Marmol apprend qu’il est atteint d’une importante tumeur crânienne étroitement liée au stress professionnel. Tandis que la médecine conventionnelle lui prédit un avenir sombre, il va développer au cours des dix années suivantes une hygiène de vie différente, d’autres convictions et d’autres méthodes de guérison qui lui permettront de déjouer les pronostics purement scientifiques. Ce nouveau regard influence profondément sa vie d’homme et de dirigeant, l’incitant à déployer une pensée alternative et à remettre l’humain, les notions de sens et de sagesse au centre de tout projet de vie et d’entreprise.“Pour pouvoir renaître, je devais comprendre pourquoi et comment j’étais tombé.”“Le corps est une machine complexe, superbe et d’une intelligence incroyable. Nous avons en nous des mécanismes réparateurs et compensateurs hors du commun.”“Les entreprises qui intègrent ce capital « spirituel » dans leur stratégie affichent des performances et surtout une stabilité souvent supérieures aux autres.”“Pour se connaître, il faut parfois aller au bout du monde mais, pour connaître celui-ci il convient d’aller au fond de soi. Ce que la méditation m’avait déjà laissé entrevoir.”Publication 2009
     
 Il y a la Bibliothèque de la Ville de Lausanne, qui propose une grande quantité de livres, en prêt gratuit. Cependant il faut s’inscrire.
Il y a aussi, dans le monde des « livres numériques », une quantité de « Modes d’emploi » visuel sur l’informatique que l’on peut visualiser sur son PC
Site: https://bavl.lausanne.ch/iguana/www.main.clsDeux « print écran » du site, ici à droite.
 

Il y a aussi d’autres lectures plus « difficiles » à expliquer 

Il y a aussi d’autres lectures plus philosophiques ou plus spirituels (qui vient de l’esprit et non pas de la religion) qui sont plus difficiles à expliquer. Ce n’est pas qu’elles soient « secrètes », mais ce serait plutôt de chose que l’on peut vivre, ressentir et non pas ouvertement partager, même si on le voudrait. On pourrait parler d’un certain ésotérisme de la chose, des choses cachées à l’esprit humain que l’on ne peut que chercher à approcher par la compréhension, d’où peut-être un certain secret de pouvoir les aborder !

Quel livre aimeriez-vous me faire découvrir ?

Envoyez-moi un mail (sous [Contact]), pour me proposer un livre à découvrir. Merci