Historique de mon site et conclusion

Ce site serra fermé durant l’année 2010

Je vais informer Infomaniak, que je ne renouvellerais pas mon abonnement pour l’hébergement de mon site Web. Le site sera donc fermé à la fin de la validité de mon paiement chez mon hébergeur dans le courant de l’année 2020.

J‘aurais 76 ans en 2020 et comme il est dit au sujet de Tintin, il faut laisser ceci aux jeunes de 7 à 77 ans ( Pris cette image sur site Tintin ).

J’en profite pour faire un petit historique qui m’a amené à l’élaboration de ce site. Je fais aussi ici un petit « pense bête » assez personnel, sur un aperçu des contingences pour la création d’un site Internet. C’est un fait que je ne fais plus autrement d’effort pour maintenir à jour mon site, en faisant les modifications qui seraient nécessaires dans certaines pages ou articles.

Mes cours informatique continuent

J’informe que je continue mes cours informatique pour seniors. Cependant je le fais d’une manière plus personnalisée, avec moins de marketing, de contacts téléphoniques de ma part, pour trouver les trois participants qui vont suivre le même cours en même temps.
Contactez-moi, que je puisse voir avec vous comment je peux vous aider ou vous proposez un cours !  

Texte à relire et à corriger, avis aux relecteurs motivés !

Ma motivation d’avoir créé un site Internet

Je m’étais intéressé à comprendre la gestion d’un site pour une société dont le site Internet devait être revu. Celui qui avait construit ce site n’était plus en Suisse, donc n’était plus en possibilité de le modifier et de l’entretenir. Avec une autre membre de cette société, nous avons été désignés pour étudier une nouvelle structure du site Internet. L’autre membre avait des connaissances dans la gestion des sites Internet, personnellement je n’y connaissais rien.

Pour avoir ces connaissances de la création et la gestion de site Internet, je me suis documenté sur Internet et ailleurs, j’ai acheté deux modes d’emploi sur l’élaboration de site, un sur Joomla et un autre sur WordPress (je parle plus loin un de WordPress et de Joomla). J’ai téléchargé une version de  WordPress, en ligne, qui offre un hébergement gratuit. Cette version de WordPress était limitée, basée sur un peu de publicité, mais permettait de faire de petits essais . Ensuite j’ai décidé de me lancer définitivement et me suis créer « Mon site » www.gentil-informatique-seniors.ch . Dans ce site, je donnais des informations sur mes cours informatiques pour Seniors ou Retraités, à mon domicile à Echallens. Je traitais aussi de quelques autres sujets que je vous laisse découvrir. Je remercie l’ami de la société dont je parle plus haut (Alan), qui m’a bien aidé, surtout au début pour paramétrer mon site, que je puisse y accéder et qu’il soit visible pour tout le monde.

La société dans laquelle on nous avait été désignés, à décidé un beau jour, quand on avait bien évolué, de nous saborder. Nous avons été éjectés sans remerciement et sans considération pour le travail effectué. Je ne vais pas dire que tous les membres de cette société nous ont éjecté. C’était le fait d’une ou deux personnes, qui voulaient comme bien souvent se mettre en avant et décider. Et aussi, comme souvent cela peut arriver, ces personnes ont mis en pratique, la loi de « la confiture sur la tartine », qui propose que « moins on en a (de confiture), plus on l’étale ». Cette « Loi de la tartine » pourrait aussi s’apparenter au Principe de Peter, que je laisse à votre méditation.

Ce Principe de de Peter on pourrait le résumer comme « arriver à un certain moment, dans un certain domaine, à son sommet d’incompétence ». Cela signifierait qu’une personne cherchant à aller plus loin dans un domaine qu’il ne maîtrise pas, arrive à une certaine incompétence et que s’il persiste, il ferra généralement plus de mal que de bien. Alors que s’il avait agit avec plus d’humilité, en en restant à un niveau de ce qu’il maîtrise, il aurait été plus crédible. On peut s’imaginer que le commun des mortels, étant confrontées à un sujet qu’elles ne maîtrisent pas, laisseraient les compétents s’en occuper. Cependant, d’autres personnes préfèrent scier ou démolir le projet d’autres personnes qu’elles n’arrivent pas à maitriser. On pourrait dire d’une certaine façon, que ce n’est pas trop d’équerre comme façon de faire !

Après ces propos quelque peu critiques, mais qui correspondent à ce que j’ai vécu, subit et ressenti, passons à un point de vue plus technique, concernant le projet de création d’un site Internet, les recherches adéquates et les connaissances nécessaires, pour sa création, son élaboration et sa gestion.

Information sur le contenu de cet article

Il faut reconnaître que la gestion d’un site Internet n’a rien à voir avec ce que l’on connait dans l’informatique traditionnelle. Se sont pour la plupart des manipulations spéciales, avec des commandes ou options assez spéciales. Mais encore les explications que l’on pourrait chercher à connaitre sont souvent en anglais. Cependant, pour certaines informations, même si elles sont en français, il est des fois bien difficile de comprendre de ce qu’il en est, pour une personne qui n’est pas un spécialiste de ce domaine.

Ci-dessus, quelques images des travaux sur un site web => cliquez plutôt Clic Droite sur l’image et sur [Ouvrir dans un nouvel onglet] ou [Ouvrir dans une nouvelle fenêtre] pour agrandir ces images.

Un CMS pour site web, c’est quoi ?

Pour ce créer un site web, nous avons besoin d’un CMS. Je vous met ci-dessous quelques lignes d’info à ce sujet et en cliquant sur le lien suivant une info « en ligne » à ce sujet: site d’info sur Internet.
CMS est l’abréviation de Content Management System, c’est-à-dire littéralement « système de gestion de contenu ». Concrètement, un CMS est un programme informatique qui facilite la création d’un site web en proposant des modèles de sites, un univers graphique, etc. WordPress, Joomla ou Typo3 sont des CMS, tout comme sur le lien suivant 1&1 MyWebsite.

Les CMS fonctionnent sur un principe simple, qui tient lui aussi en une abréviation (décidément !) : WYSIWYG, pour What you see is what you get (« Ce que vous voyez est ce que vous obtenez »). Ces quelques lettres n’ont l’air de rien et pourtant, il s’agit d’une vraie révolution en informatique lorsque cette technique voit le jour dans les années 1980. En effet, jusque là, le contenu (texte, images, etc.) était complètement séparé de la forme (aspect extérieur).

Il y a un certains nombre de CMS disponibles sur le marché, des gratuits et des payants. Dans mes recherches, j’en suis arrivé à la conclusion que la plupart de développeurs populaires ou non professionnelles de site, utilisaient Joomla ou WordPress, deux CMS gratuits. Comme mentionné, j’ai fait des essais sur les deux, j’ai acheté un livre mode d’emploi pour chacun d’eux et j’ai finalement choisit WordPress. Je vous présente une petite explications sur ces deux CMS si-dessous.

Joomla ou WordPress

Trouvez ci-dessous le début d’un article d’un site web d‘info à ce sujet:

Joomla est porté par Open Source Matter, une organisation à but non lucratif. La version 1.0 sort le 16 septembre 2005, et nous en sommes aujourd’hui à la version 3.7.2 avec de nombreuses améliorations et de nouvelles fonctionnalités performantes. Joomla s’adresse tout aussi bien à des débutants ne connaissant rien au HTML / CSS ou PHP qu’à des développeurs expérimentés. Il permet de réaliser toutes sortes de sites, des plus simples aux plus complexes, sites institutionnels, blogs, sites communautaires, sites de vente en ligne, intranet ou extranet. Joomla a été élu meilleur CMS gratuit en 2016, titre qu’il avait déjà remporté en 2015 et meilleur CMS Open Source PHP en 2014.

WordPress a vu le jour en 2003, suite à la reprise par Matt Mullenweg du projet B2. La première version officielle sort en janvier 2004. plus de 13 ans après, nous en sommes à la version 4.7.5 et la version 4.8 s’annonce pour juin. Initialement dédié au blogging, depuis 2005 il s’arme de nouvelles fonctionnalités pour devenir un véritable système de gestion de contenu (CMS). On retrouve WordPress dans le moteur de nombreux types de projets, allant du simple blog au site institutionnel, en passant par le e-commerce et le site communautaire.

Comme j’ai choisit WordPress, trouvez ici un lien sur leur site

Modes d’emplois Joomla et WordPress

Comme mentionné, j’ai acheté deux Modes d’emploi, de Joomla et WordPress. La Librairie Payot offre le meilleur choix de ce genre de livres dans les environs de Lausanne. Le guide de WordPress acheté chez Payot était basé sur la construction d’un site et de son utilisation avec le thème Arras. Cela aurait été d’une façon plus facile d’utiliser ce thème, qui était traité plus en détail dans ce mode d’emploi. Cependant, j’avais choisit le thème Suffusion, qui offrait des possibilités de présentations de mon site assez intéressantes. Cependant, comme je le mentionne dans cet article, Suffusion n’est plus supporté, j’ai dû, à mon grand regret abandonné ce thème.Il semble que Arras lui aussi n’est plus d’actualité, il n’est plus proposé actuellement (on parle du Thème plus loin).

Ci-contre deux photos de ces modes d’emploi.

Ecrire en mode Visuel (WYSIWYG) ou Texte (HTML => ou sans CMS)

Comme mentionné, un des grands avantage d’un CMS, c’est de vous permettre d’écrire un texte et de faire la mise en texte ou mise en page, un peu dans le genre d’un traitement de texte genre Word. Si on n’utilise pas de CMS, ont doit en rester au langage informatique HTML comme on en voit un petit bout sur l’image ici à droite.

Ci-dessous, je vous ai présente le même texte, dans le mode Visuel, à gauche. A droite, je l’ai transformé en mode HTML. C’est un fait que ce langage HTML permet de tout régler la mise en page, les titres, l’organisation de votre site. Mais ceci, laissons ceci aux vrais concepteurs informaticiens de site.

Ici je suis en mode Visuel

Ici je vais juste mettre le texte ci-dessous en rouge
je suis en rouge
ensuite je vais le mettre dans une écriture plus grande
je suis en plus grand caractère
ensuite je met du texte rouge, gras et un mot entre guillemets
rouge, gras et « entre guillemets »

< table style= »width: 100%; height: 286px; »>
< tbody>
< tr style= »height: 286px; »>
< td style= »width: 300px; height: 286px; »>
< p style= »text-align: center; »><strong>Ici je suis en mode Visuel</strong></p>
< p>Ici je vais juste mettre le texte ci-dessous en rouge<br>
je suis en rouge<br>
ensuite je vais le mettre dans une écriture plus grande<br>
je suis en plus grand caractère<br>
ensuite je met du texte rouge, gras et un mot entre guillemets<br>
< strong><span style= »color: #ff0000; »>rouge</span>, gras et « entre guillemets »</strong></p>
< /td>
< /tr>
< /tbody>
< /table>

 

Mon petit commentaire personnel: si vous y comprenez quelque chose dans le cadre de droite, c’est que vous n’avez peut-être pas besoin de CMS comme Joomla ou WordPress. Ou encore:
Si votre concepteur de site là fait dans ce langage HTML et que vous désirez ensuite « reprendre la main », pour faire vos modifications de textes, d’agenda, d’informations, etc., « Bon courage ».

Des motifs d’abandon de mon site

Pour quelles raisons ai-je décidé d’abandonnée mon site et sa gestion. Comme mentionné plus haut, il y a l’âge. Mais aussi, c’est assez complexe de créer, d’entretenir et de modifier un site Internet. Il y a des quantités de manipulations spéciales à apprendre et surtout, il y a continuellement du changement, des nouveautés à prendre en considération dans la modifications de certains outils pour la gestion du site. Il y a aussi la sécurité informatique, qui demande de plus en plus d’adaptations spécialisées.

Dans ces complications de la gestion d’un site, je pourrais mentionner trois points ou changements importants qui m’ont été plus ou moins imposés et qui sont assez « lourds » ou complexe à appréhender. Voici les titres ci dessous, je les développerais un peu avec quelques image.

  1. Changement de thème de Suffusion à Astra à …
  2. Editeur de texte qui nous pousse à utiliser Gutenberg
  3. Mise à jour de site en ligne avec XAMPP (Apache – MsSQL – etc.)

Un thème c’est quoi

Un Thème de site internet, qui peut s’appeler aussi Template en anglais, est un outil qui vous propose des formats de mise en page, de couleurs, des titres, des menus, de présentation, etc.. Ce thème s’installe dans le CMS, donc dans WordPress, dans mon cas. Il y a des quantités de thèmes différents qui sont proposé. Une grande quantité de ces thèmes sont gratuits. Cependant, si l’on désire accéder à des fonctions plus évoluées ou avec plus de facilités, il faut payer. Il y en a aussi une grande quantité qui sont uniquement payants. En cliquant ici on accède à un site qui présente quelques uns de ces thèmes pour WordPress.

Trouver un thème qui vous corresponde, qui permette d’être paramétré à votre gout et qui parle français, c’est une autre histoire. La plupart des thèmes sont en anglais ou partiellement en français. Quand l’on parle de l’anglais, on parle des menus et des réglages pour celui qui élabore le site. Si le contenu du site est en français, il apparaîtra en français pour celui qui visite le site. Donc, il n’y a que le concepteur du site ou le « webmaster » comme l’on dit généralement (encore une fois un terme en anglais), qui est concernés par l’anglais. Souvent des thèmes sont en français dans leur version de base. Cependant si l’on veut aller dans des réglages spéciaux ou des possibilités supplémentaires ou que l’on cherche des infos pour nous aider, on arrive souvent dans des dialogues en anglais. Il peut y avoir des traductions, mais là encore, cela peut être assez compliqué pour les adapter. Il faut aussi mentionner, que même pour des thèmes qui sont en français, c’est souvent bien difficile à comprendre de quoi il en est. Soit que le dialogue de ces thèmes soit d’un langage de spécialistes de conception de site, soit que la traduction est faite en automatique  par un ordinateur et souvent en ces cas, il faut des fois deviner de quoi ils parlent.

1. Changement de thème de Suffusion à Astra à …

J’avais trouvé un thème Suffusion, tout en anglais, mais il était assez intuitif dans sa présentation. Il proposait aussi une quantité importante d’options de réglages, de mise en page, de couleurs, etc. Mais, … après des années, son concepteur à jeté l’éponge, il ne supporte plus le thème. Être supporté, cela signifie qu’il doit être continuellement adapté au multiples changements du monde de l’informatique et des sites web. Ce thème me proposait des messages d’erreurs, qui s’affichaient aussi à l’écran des visiteurs du site. Je me suis résolut, par obligation, à chercher et adapter un nouveau thème. J’avais choisit Astra, après avoir fait des essais 3 ou 4 thèmes. Avec ces nouveaux thèmes, il y a des quantités de nouvelles choses qu’il faudrait apprendre et je n’ai pas trop envie d’aller plus loin. C’est une des raisons principales qui me pousse à abandonner la gestion de mon site Internet.

Dans les deux images ci-dessous, on voit les pages d’accès aux réglages ou de personnalisation des thème Suffusion et Astra.

 

Thème Suffusion

Thème Astra

Pour voir une différence de présentation, je vous présente ci-dessous, ma page d’accueil avec les deux différents thèmes. On peut s’imaginer que je pourrais arriver au même résultat avec un nouveau thème, mais cela serait avec plusieurs combinaisons de conditions. Par exemple: ♦ Investir plus de temps pour apprendre à maîtriser le nouveau thème ♦ Apprendre à utiliser un CSS ♦ Utiliser des options payantes du thème  ♦ Apprendre et utiliser le langage HTML (dont on parle ailleurs dans cet article) ♦ Travailler avec un thème payant ♦ Travailler avec un CMS payant (on parle de CMS dans ce document) ♦ Se faire élaborer son site par un spécialiste de ce domaine, contre prestation payante.

Cet un fait que beaucoup de possibilités étaient présentes dans la multitude de possibilités de réglages de présentations que proposait le thème Suffusion et tout ceci gratuitement. Mais encore une fois, tout était en anglais.

Ma page d’accueil avec le thème Suffusion Ma page d’accueil avec le thème Astra

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais avec Suffusion c’était tout de même plus présentable et sans trop de complications.

J’ai fait des recherches pour trouver un thème pour remplacer Suffusion. Cependant, comme mentionné, il y en des centaines de thèmes. C’est presque un « coup de chance » de tomber sur un thème convenable. Comme mentionné, je me suis décidé dans un premier pas pour le thème Astra.  Pourtant  avec ce thème Astra qui a une approche, dans une certaine mesure en français,  je n’ai pas retrouvé toute la richesse de possibilité de réglages, de Mise en page, des Menus, etc., que j’avais avec Suffusion.

Au moment ou vous lisez ces pages, j’ai certainement encore changé de thème. J’ai refait des essais avec des thèmes comme Océan WP, Apostrophe Magazine et Apostrophe 2,  Magazine, VMagazine Lite, GeneratePress.

Des cas spéciaux avec les Thèmes et => Passer à la caisse

Il peut y avoir des cas spéciaux, prenons le cas du thème Apostrophe, dont m’avait parlé un ami. Dans sa version de base Apostrophe Magazine, je n’arrive pas à le trouver si je le cherche depuis le Tableau de bord de mon site Internet. Si je vais sur Internet, je le trouve, mais je vois aussi qu’il est mentionné qu’il n’est plu

mise à jour depuis environ deux ans. Je trouve aussi une info sur une nouvelle version Apostrophe 2, mais celle-ci est uniquement téléchargeable, lié à un site sur WordPress.com, en essai gratuit, allant vers une version payante. Cette version 2 me parait assez intéressante, avec quelques bons réglages de personnalisation. Je trouve finalement à la télécharger, mais elle a moins de possibilités de réglage que la version sous WordPress.com.

Il faut aussi savoir que la pluspart des thème gratuites, vont essayer de vous faire « Passer à la caisse ». Dans presque chaque thème ou j’ai fait des essais, il manque un élément important ou intéressant, qui est souvent différent d’un thème à l’autre. Comme par exemple: ♦ Modifier le titre de haut de page (grandeur, police, position) ♦ Modifier la présentation de la Barre latérale (police, grandeur, couleur) ♦ Mettre une icone ou image dans le menu d’entête ♦ Modifier le menu de répertoire des Pages en haut de page ♦ Changer la couleur d’un menu ou d’autre chose, etc.

On le voit sur l’image ici à droite, où il est proposé [Mettre à jour maintenant]. Faut pas rêver, la mise à jour proposée est d’aller vers une version payante ?

Il y a des trucs à devenir fou

Avec mon éditeur de texte

Il peut y avoir des trucs à devenir fou. Par exemple, avec mon éditeur de texte, le dictionnaire électronique fonctionnait correctement. Maintenant ce n’est plus le  cas, il souligne en rouge mais je ne peux rien faire. Même les mots spéciaux que j’ai enregistré ne sont plus reconnus. Si je met l’éditeur Gutenberg (vois plus loin) cela fonctionne mais je ne m’en sort pas avec ce nouvel éditeur, je préfère en rester à l’éditeur que je maîtrise. En bref, il serait peut-être mieux de passer directement à un thème payant, mais encore quelle thème choisir. Mais encore, est-ce que je payerais un montant une fois pour toute ou un montant à payer chaque année ?

Dans l’affichage de Pages

Qu’est-ce que j’ai bien pu faire qu’une page s’affiche tout à coup sur trois Colonnes, avec la colonnes [Archives] au milieu. Exemple sur l’image ici à droite. Alors que les autres pages créée avant s’affichent normalement.

Il m’a fallut chercher et j’ai trouvé un menu au bas de cette page. Le choix d’affichage était [Par défaut], ce qui devait correspondre à un réglage de base de mon thème actuel, qui est GeneratePress. J’ai mis le choix de réglage [Contenu / Barre latérale] et c’est OK.

Cependant, il fait admettre que c’est facile « une fois qu’on a trouvé » !

 

 

2. Editeur de texte qui va dans le sens d’un nouveau Gutenberg

Au début de la création de mon site,  j’avais trouvé un outil TinyMCE Advanced pour écrire mes Pages ou Articles. Il proposait une palette de menus un peu comme dans Word, mais tout de même avec beaucoup moins de facilité. Je m’étais bien habitué à cet outil. Cependant on nous incite depuis quelques temps d’utiliser un nouvel outil de gestion de texte appelé Gutenberg. Quand je parle de nous « inciter », je dirais même qu’à un certain moment cette outil s’était installé tout seul, à la place de celui que j’utilisais, cependant je pouvais faire le choix de revenir en arrière. J’ai fait des essais avec Gutenberg et j’ai de la peine à m’y habituer. Je vais rester avec TinyMCE Advanced, jusqu’à la fin de gestion de mon site.

Ici on est dans le nouvel éditeur de Pages ou Articles Gutenberg

C’est l’éditeur nouveau que l’on nous incite à utiliser. Cette éditeur travaille plutôt avec des blocs de texte pour séparer les paragraphes. Il a certainement des avantages, mais il faut apprendre à les maîtriser.

Ici on est dans l’éditeur de pages conventionnel, qui avec l’ajout de l’extension TinyMCE Advanced, avec quelques points communs avec Word. C’est l’éditeur traditionnelle que j’utilise depuis mes débuts sur mon site Internet.

3. Mises à jour de site « en local » avec XAMPP

Comme on l’a déjà vu pour certaines choses et comme on le verra plus loin pour beaucoup d’autres choses, que je ne mentionne pas ici,  il y a des manipulations assez complexes ou hasardeuses à faire quelquefois, dans la création, la gestion et l’élaboration d’un site Internet. Il y a aussi des Outils ou Extensions, des Thèmes et des quantités de petits programmes appelé Widgets, qu’il faudrait envisager, essayer, installer, régler, désinstaller, sans mettre en péril l’affichage de notre site.

Pour éviter de mettre trop facilement la pagaille sur son Site Officiel, on a la possibilité de s’installer un Site d’essai, qui reste « en local » sur son PC. Pour le faire, dans les deux ou trois outils proposés, j’ai choisis de le faire avec XAMPP (lien d’info de ce programme).

Trois images de Xampp avec entre autre MySQL

 


Ce programme XAMPP doit aussi être mis à jour tous les 2 à 3 ans. Si vous ne le faite pas, vous avez des problèmes d’incompatibilité avec certains outils de votre site d’essai, des choses ne fonctionnent plus correctement ou plus du tout. Ce programme XAMPP est très bien, mais il a un grand défaut, on ne peut pas faire de mise à jour automatique, il faut pour ainsi dire presque tout réinstaller et paramétrer depuis la base. Si vous jeter un œil sur le site d’installation de ce programme (lien sur un mode d’emploi d’installation), vous voyez un peu dans quel type de complexité de manipulations l’on se lance. Il y a encore un petit problème de compatibilité entre ce programme et le programme Skype, qui est installé d’origine dans votre PC. XAMPP et Skype sont tous les deux sur le même Port 80, il faut donc changer le numéro de Port de Xampp. Il faut savoir le faire et oser aller se lancer dans ces manipulations. Si vous ne le faite pas, XAMPP ne vas pas se lancer. 

Je devrais faire toute la Mise à jour de mon XAMPP. Je l’ai fait sur mon PC portable et je n’ai plus envie de le faire sur mon PC de bureau. Ce serait trop simple, si je pouvais copier tout ce très grand répertoire XAMPP d’un PC à l’autre. C’est aussi une des raisons qui fait que je n’aie plus envie de me lancer dans ce genre de grandes manipulation informatique.

Quelques infos pour construire un site

Je donne depuis ici quelques idées de ce que en quoi cela consiste de construire un site Internet. Je ne vais pas trop dans les détails qui rallongeraient de beaucoup cet article et qui demandent aussi des connaissances dans ce domaine pour arriver à comprendre. Mais aussi, je ne suis pas un spécialiste dans ce domaine; ce qui d’un autre côté, peut donner un point de vue d’un « non spécialiste », qui c’est tout de même lancé dans ce domaine.

Si certains aimeraient avoir plus d’information sur la création et la gestion d’un site Internet, c’est volontiers que je dialogue à ce sujet => Contactez-moi !

Quelques points sur le cheminement de la création, l’élaboration et le maintient d’un site Internet

https://www.eslash.fr/comment-creer-site-web/
  • Avoir un but => que vais-je présenter sur mon site => quel est le but du site.
  • Serais-je le seul à intervenir dessus, ou par exemple dans le cadre d’une société, le secrétaire pourrait intervenir pour mettre le « Programme du mois » ou autres genres d’informations changeant souvent.
  • Faire un plan papier du genre de ce que l’on aimerait mettre comme articles ou pages, images, etc. (il faut savoir que de modifier des articles, pages ou image par la suite est assez facile).
  • Faire un plan de la présentation que l’on aimerait, par exemple: Image d’entête, Menus d’entête, Menu latéral, Pages ou Articles, Présentation globale sur 1, 2 ou 3 colonnes, etc.
  • Décidé si on va se lancer dans un processus de manufacture gratuit du site ou payant
  • Etudier les différents CMS, comme Joomla ou WordPress qui sont gratuites ou des payants comme , Lmsoft avec Webcreator, etc.
  • Visiter des sites existants pour voir un peu ce qui vous conviendrait.
  • Réfléchir au Titre et Sous-titre de votre site, ils ne devront pas être trop long, mais en relation avec ce qu’il présentent
  • Réfléchir à l’adresse URL de votre site, par exemple: www.mon-site-perso.ch (certains nom de site sont protégés)
  • Chercher chez qu’elle hébergeur de site vous allez mettre votre site (pour moi c’était Infomaniak, ceci est payant, environ Fr. 150.-par année).
    – Choisissez aussi un hébergeur que vous pouvez contacter en cas de problème.
    – Voir que votre hébergeur vous garantisse que le nom de votre site soit protégé (tant que vous le payer) et si c’est compris dans les frais d’hébergement.
    – Vous garantir que votre hébergeur fasse une sauvegarde automatique de votre site, au cas où !  que vous puissiez revenir en arrière. Par exemple, Infomaniak fait automatiquement une sauvegarde de sept versions, des sept derniers jours.
  • Vous renseigner de qui pourrait vous aider en cas de besoin. Par exemple, si vous décidé de vous lancer avec Joomla, connaissez-vous quelqu’un qui l’utilise, avec qui vous pourrez échanger des idées. Ou avec WordPress, je pourais suivre des cours à l’Université Populaire.
  • Se renseigner (sur Internet) sur les Thèmes ou Templates avec lequel vous allez vous lancer. Il faut savoir qu’on peut se lancer sur un thème faire des essais, en faire sur d’autres thèmes, avant d’aller définitivement sur le thème choisit.
  • Essayer de comprendre quels outils ou extensions ou Widgets sont importants d’utilisation pour votre projet. La aussi, ces outils peuvent êtres en tout temps installés ou désinstallés dans votre CMS.
  • Acheter éventuellement un Mode d’emploi dans une bonne librairie (par exemple Payot), en relation avec le CMS que vous allez utiliser.
  • Voir si un amis pourrait vous aider au départ. Ce n’est pas si simple de paramétrer son site, qu’il s’affiche publiquement sur la toile Internet.
    – C’est un fait que vous pouvez demander de l’aide, par exemple à votre hébergeur, comme Infomaniak, mais leur prestation serra facturée.
    – C’est un fait que des sociétés spécialisées dans la conception de site peuvent vous aider, mais la aussi, cela peut vous coûter un certain montant.

Ici à côté, une image d’un exemple de paramétrage de site. C’est un fait que vous ne voyez pas mes paramètres personnels, avec mon Nom d’utilisateur et Mot de passe sous WordPress, cela signifierait que tous ceux qui les connaîtraient, pourrait aller modifier ou détruire mon site.

Vous devez assumer que vous allez vous lancer dans des manipulations assez complexe à comprendre, que cela demandera du temps de compréhension, du temps d’élaboration et du temps de la gestion de toutes les informations de votre site.

Construite, élaborer, maintenir  un site est tout un travail. Se sont des manipulations spéciales qui n’ont pas grand chose à voir avec ce que l’on connait dans le monde conventionnelle de l’informatique. Il faut aussi continuellement se tenir au courant, se mettre à jour avec l’évolution de la technique informatique particuliaire de ce domaine.

Il faudra aussi chercher sur Internet, WordPress, les différentes Extensions ou Outils ou Widgets que vous voulez utiliser. Il y en a des quantités, la plupart des gratuites. Pour info, j’ai fait tout mon site avec des outils gratuites. Tous ces outils il faudra les télécharger, les essayer, les paramétrer.

Finalement, introduire le texte et les images, c’est encore la partie la plus facile de tout ce qui est de la gestion d’un site. Mais encore, ceci il faut savoir le faire, cela n’a rien a voir avec ce qu’on fait dans son informatique traditionnelle dans Word et dans des programmes pour les images ou photos.

Ci dessous, quatre images, où l’on est dans différentes manipulations dans WordPress, pour la gestion d’un site.

Le référencement ou SEO

Si quelqu’un va chercher des infos sur Internet, concernant ce que vous publiez sur votre site web, vous aimeriez bien qu’il vous trouve. Par exemple, si vous vendez du vin vaudois, que si l’on cherche {vin vaudois} dans le Moteur de recherche Google, l’on vous trouve assez facilement. Vous voyez dans l’image ici à droite, que l’on vous propose comme réponse environ 455’000 résultats si on recherche {vin vaudois}. Si l’on sait que la majorité des personnes ne vont pas plus loin que les 20 à 30 premiers résultats !

Pour essayer d’être le mieux visible possible, il faut se pencher sur ce qui est nommé le Référencement ou le SEO.

Il y a principalement deux possibilités de référencement, le gratuit et le payant. Mettons tout de suite un point en évidence: Si Google est une des sociétés les plus riche du monde, c’est qu’elle vend du Référencement aux sociétés qui le désire ! Donc avec Google ou une autre structure du genre, on vous propose un référencement payant. Ce qui signifie que l’on fait tout pour vous. Plus vous payez, plus vous apparaissez dans les premières lignes lors d’une recherche sur Google (ou autre moteurs de recherche, mais Google est celui qui fait référence actuellement).

Il y a des programmes qui vous aides à comprendre et a faire vous même du référencement gratuitement. Vous pouvez aussi demander à celui qui s’occupe de vous créer votre site Internet ce qu’il peut vous proposer dans ce domaine.

A droite, vous trouvez une image de Yoast SEO, qui propose de vous aider gratuitement sur votre référencement.  Cependant, vous voyez à droite de cette image, qu’il vous est proposé [Passez à la version Premium]. C’est à dire, que l’on aimerait bien que vous payez, pour avoir une version un peu plus élaborée.

  • Ici un lien sur un site proposant un référencement payant (Gs.ch à Lausanne).
  • Ici un lien pour le site de référencement de Yoast gratuit et payant (comme beaucoup de choses dans ce domaine, c’est en anglais).

Il y a aussi d’autres astuces pour être le mieux visible sur Internet, mais je ne vais pas dans ces détails qui sont tous assez complexe à maîtriser et qu’il faut laisser aux spécialistes.

Quelques Outils ou Extensions ou Widgets que j’utilise dans mon site

Il y a toute une liste d’Outils et/ou d’Extensions et/ou de Widgets à dispositions. Trouvez ci-dessous un aperçu du menu des Widgets. Je donne quelques exemples de ces outils, sans aller dans les détails et sans parler de ceux avec lesquels je fais des essais ou que je ne comprend pas bien. Certains de ces outils sont dans le menu de recherche et téléchargement des extension deWordPress, mais la plusparts, il faut les chercher sur sur Internet, les télécharger et les installer. Je mentionne que tous ces outils sont des outils gratuits que j’utilise.

  • Média ou Bibliothèque pour télécharger et ajouter des images
  • Nextgen Gallery pour créer et gérer des diaporamas d’images
  • Menus de Haut de page et Menu latéral pour créer des menus d’accès facilités aux Pages et Articles
  • Rechercher pour aller rechercher dans le site avec des Mots clés
  • Tiny MCE Advanced des outils pour facilité l’écriture des textes
  • Contact Form 7 pour créer un formulaire de contact
  • Really Simple Captcha pour demander à celui qui m’envoie un message, de le confirmer avec un code de sécurité
  • Générer le plan du site pour créer une Table des matières du contenu du site
  • Broken Link checker qui m’indique si ou plusieurs des liens Internet de mon site sont cassés ou plus valide
  • Yoast SEO pour « essayer » de faire du référencement gratuit
  • Site origine CSS pour améliorer la Mise en page. Ce qui était inclus dans mon ancien thème Suffusion, de ce fait était plus facile à comprendre
  • WPS Cleaner un outil qui nettoye votre site web, un peu comme Ccleaner le fait pour votre PC
  • Shortcodes Ultimate différentes solutions d’ajouts d’outils ou de présentations dans vos textes. Outil que je n’utilise pas autrement, car dans ces débuts il n’était pas très intéressant, mais avec la nouvelle version, il y a des opportunités intéressantes.
  • Table of contents Plus (TOC) table des matières dans une Page ou Article
  • Etc.

Pas facile de trouver la bonne extensions

Si l’on va chercher des extensions, dans le programme WordPress, comme on le voit au haut à droite du tableau ci-dessous, il est indiqué qu’il y en a 60’411 de proposées (1679 dans le listing écran affiché).

Au bas de cette fenêtre il y a le répertoire ci-dessous, qui me propose une quantité de catégories. Cependant, par exemple il n’y a rien qui me propose, en français, un éditeur de texte ou un outils quelconque pour écrire. Tout est en anglais. Si je cherche sur l’élément « Page », je trouve 879 propositions. Est-ce que j’ai envie de parcourir toutes ces propositions pour trouver un éditeur de texte valable, que je ne vois pas dans les premières propositions ?

Par contre, si je vais sur Internet, en demandant « éditeur de texte pour WordPress » je peux arriver à un lien qui me propose Tiny MCE Advances (lien ici).

Il y a les programmes ou solutions externes

Il y a les programmes externes, qui ne sont pas installés dans le cadre de votre CMS, sur WordPress dans mon cas. Je site trois de ces programmes ou solutions.

  • Notepad+ qui permet de modifier des fichier « PHP » (image ci-dessous)
  • XAMPP on en a parlé ci-dessus, pour faire des essais sur un site installé sur son ordinateur
  • Chez son hébergeur Infomaniak dans mon cas, avec les différentes possibilités d’accès et de modification (image ci-dessous à droite).

Chez son Hébergeur, Infomaniak dans mon cas, il y a aussi tout une quantité de manipulations à comprendre, de Noms de connexion, Noms d’utilisateur, Mots de passe, etc. Je ne vais pas dans des détails qui sont assez complexe à comprendre. Deux points sont importants chez votre hébergeur:

  • Qu’il aie un processus de sauvegarde automatique, au cas où vous faite une « grosse » erreur. Dans ce cas, vous pouvez revenir en arrière, sur une des sauvegardes automatiques des sept derniers jours. Il faut prendre en considération que votre site n’est pas enregistré dans votre PC; tout est enregistré sur le serveur de votre hébergeur, à Genève ou en France à ou Lugano, on ne sait où ?
  • Que vous puissiez contacter par e-mail ou par téléphone votre hébergeur, au cas ou vous êtes « vraiment » dans les problèmes. Cela m’est arrivé à deux reprises, généralement ces demandes d’aide ou de dépannage sont facturées.

Pages ou Articles

Dans l’élaboration du contenu de votre site, vous pouvez aussi choisir si vous désirez créer des Pages et/ou des Articles.

La subtilité de la différence n’est pas très aisée à comprendre. On pourrait dire que des Articles peuvent se classer plus facilement dans des catégories. Mais aussi, les Articles feraient référence à des publications qui se classeraient par dates de parution.

Ici à droite, on voit dans un menu de WordPress le choix d’Articles ou de Pages.

 

Commentaire et Mot de passe

Commentaires

Sur un site Internet, on peut paramétrer que les visiteurs puisse mettre ou pas de Commentaires. Je l’avais permis sur cette Page pour pour faire un essai de cette fonction de Commentaire. Je suis assez vite revenu en arrière, en enlevant cette possibilité, ma page était vite submergée de blabla inutiles.

Cependant, si vous voyez le menu de l’image ci-dessous, on voit que l’on a la possibilité de Désapprouver, Modifier ou Supprimer (Corbeille) un commentaire.

De ce fait, on peut se poser la question de la véracité de commentaires sur certains hôtels ou autres, avec des commentaires tous « très » positifs.

Au sujet des Commentaires que vous mettriez éventuellement sur un site, vous remarquerez que vous devez « obligatoirement » mettre votre adresse Internet. C’est une option qu’en qualité de Webmaster, on peut demander ou pas. Mais ne vous inquiétez pas, il n’y a que le Webmaster ou le propriétaire du site, qui verra votre adresse Internet. A ce sujet, j’ai voulu allez voir sur Google traduction comment était traduit Webmaster en français ! Eh bien c’est tout simple, il le traduit par Webmaster. On pourrait le traduire par « Maître du site Internet », mais cela inquiéterait généralement d’utiliser cette appellation, car tout le monde parle de Webmaster !

Mot de passe

Ici dans l’image ci-dessous, on voit aussi que l’on a la possibilité de demander un Mot de passe, pour pouvoir ouvrir certaines Pages ou Articles d’un site Internet.

On pourrait s’imaginer que certaines pages d’un site d’une société, serait réservées uniquement aux Membres ayant le Mot de passe.

Vos Mots de passe, etc.

Dans la gestion de votre site, vous allez avoir une certaine quantité de Mots de passe, Nom d’utilisateur, Adresse Internet de connexion. Il faudra vous en souvenir et ne pas confondre ce qui concerne ceci ou cela. Sans un bon ordre ou vous noter ces informations, vous allez au devant de grands problèmes.

Références de connaissances pour création de site web

Je vous met ci-dessous deux références de personnes créant des sites web. Je n’ai aucune idée des prix pour la création, la gestion, l’entretien et autre du site.

La recherche d’infos sur Internet

xxx Il y a aussi la quantité de temps de recherche que vous passer sur Internet à prendre en considération. On y va pour chercher de l’aide où l’on trouve beaucoup d’informations gratuites. Cependant, soyons conscient que beaucoup de ces sites d’aide aimeraient vous proposer des solutions d’aide plus performantes, donc payantes. Sur la quantité de sites d’aides, savoir trouver ce qui particulièrement sérieux et utile n’est pas forcément facile.

Il y aussi des recherches pour des Extensions ou autre, comme par exemple pour le Thème principal que vous allez utiliser. Il y a profusion de propositions, tous vous laisse entendre qu’ils sont « la solution ». Quand à savoir ce que serra « votre solution », vous allez passer du temps pour la trouver. A ce sujet, on pourrait partir du principe que vous allez vous faire conseiller ou aider par un prestataire payant ! Pourquoi pas, mais là aussi, il y a lieu de vous renseigner, pour pouvoir comparer et émettre des vœux qui correspondront à ce que vous souhaiter pour votre site dans le futur.

Si vous regardez dans l’image ci-contre, j’ai demandé à Google de rechercher {aide site internet} et l’on voit qu’il y a plus que 380’000 propositions de réponse.

Quelques liens en relation

Je mets ci-dessous quelques liens en relation avec le sujet, sans aucun commentaire.

Créer un site avec WordPress –  Créer un site avec Joomla –  Info sur XAMPP/Apache Installer WordPress en local/XAMPPComparaison Joomla/WordPressInfomaniak un hébergeurLa Marmite un site d’infosLa Marmite 10 thèmesUn CMS pourquoiChoisit un Thème ou TemplateEditeur GutenbergLe HTML c’est quoiTinyMCE AdvancedNotepad++Le référencement ou SEOLe Captcha c’est quoi – 

Quelques sites qui donne des infos ou de l’aide sur les sites web

 

Faire des essais gratuits

 Il y a le site de WordPress sur lequel on peut faire des essais et se créer un petit site, que l’on pourra afficher « En ligne » gratuitement. Cependant, il ne faut pas réver, ils aimeraient bien aussi vous demander de payer votre contribution. C’est sur ce site de WordPress que j’avais fais mes premeirs essais. Lien sur ce site: WordPress.com

Mon site gratuit

Une fois finie cette page d’info, je vais « essayer » de transférer tout ou partie de mon site officiel sur un site « gratuit » que j’ai créer sur WordPress.com. Lien de ce site ici  (pas encore actif) .

 

 

Texte à relire et à corriger, avis aux relecteurs motivés !

Et voila, c’est plus ou moins la fin de cette information. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet ou désirez discuter d’une idée de projet de création de site, contactez moi

Cependant, il serait important de me contacter avant que mon site soit fermé.
Car celui-ci une fois fermé, je n’ai plus d’accès sur Internet à mon site, ni chez mon hébergeur

Jean-Pierre Gentil  –  Tél. 021 881 15 21

1 réflexion au sujet de “Historique de mon site et conclusion”

  1. Je décide de fermer la possibilité de commentaire. En effet je n’y vois rien « d’affolant » qui me motive à garder ouverte cette possibilité.
    Cependant, un intéressé, peux toujours m’envoyer un e-mail par [Contact] de ce site.

Les commentaires sont fermés.